eForce - IT Solutions. Fixed Price. Fixed Time.

> accueil > vos priorités

Aujourd’hui, vos priorités peuvent se résumer facilement : il s‘agit de faire mieux, plus vite et moins cher !

Réussir à faire "mieux, plus vite, moins cher", c’est possible ?
Oui, en virtualisant votre SI !  Comment ? Suivez le guide...

Alors que l’état du marché n’incite pas les acteurs à innover, on constate tout de même un frémissement qui annonce un nouvelle vague, l’évolution vers la virtualisation. Les systèmes proposent de plus en plus des couches et des services d’abstraction qui masquent leurs fonctionnements et leurs organisations. Ce mouvement a pris racine dans le matériel mais voilà qu’il gagne désormais le logiciel...

Avec le temps et les tournants qui ont affecté l'histoire de l'informatique, le message principal a changé subtilement...

Lors de l'époque du mainframe et de l'informatique centralisée, le mot d'ordre était "compatibilité" et cela c'est retrouvé aussi pendant les premiers temps de l'ère du PC (pour avoir une chance de se vendre, les machines et les logiciels devaient absolument être "compatible IBM PC" et tous les acteurs du marché affichaient cette étiquette).

Avec le tournant du client-serveur et des systèmes distribués, changement d'exigence : ce n'est plus la compatibilité qui compte, il faut surtout être interopérable avec les autres éléments du réseau. L'interopérabilité est devenue le pivot de l'informatique en réseau à tel point que le salon phare de cette époque s'appelait Interop...

Aujourd'hui avec l'Internet, l'interopérabilité est toujours nécessaire (indispensable même, comment imaginer qu'on puisse s'insérer dans le réseau sans interopérer avec tous les éléments de l'infrastructure ?) mais plus suffisante, ce qu'on demande désormais, c'est de la transparence, de la virtualité !

Époque

Mot d’ordre

Bénéfices

Centralisée

Compatibilité

Les applications n’ont pas à être réécrites à chaque changement de génération de systèmes.
 

Client-serveur

Interopérabilité

Les applications peuvent reposer sur des systèmes distribués de différentes origines.
 

Internet

Virtualité

Le système d’informations peut être étendu sur l’Internet en direction des partenaires et reposer sur des applications louées tout en gardant la cohérence d’ensemble.
 

Vous devez mettre en place des mécanismes d'abstraction qui vont faciliter le travail des autres avec vous, masquer votre organisation, votre structure et donc votre complexité. L'inverse est tout aussi vrai : vous allez vous interfacer avec les intervenants qui vont vous faciliter la tâche : ceux qui proposent des points d'entrés simples et standards.

Cette transparence dans la distribution des traitements, c'est cela qui va permettre une virtualisation totale de votre système d'informations !

La notion de virtualisation est déjà à l'oeuvre depuis quelques années au niveau de l'infrastructure matériel. Les réseaux d'entreprises qui étaient autrefois strictement dédiés reposent de plus en plus sur l'Internet à travers les VPN (Virtual Private Network) qui permet d'utiliser le réseau publique de manière sécurisée pour ses besoins privés. Même l'accès Internet qui, auparavant, nécessitait un attachement physique fixe est en train de muter avec des technologies mobiles comme WiFi.

On constate la même évolution pour ce qui est du stockage des données qui reposent de plus en plus sur des systèmes spécialisés (SAN et NAS). Ces systèmes offrent de plus en plus une vision unifiée (virtuelle) de volumes attachés physiquement à une multitude de serveurs.

Cette tendance lourde trouve sa confirmation ultime dans l'émergence de la notion de Grid Computing qui promet de rendre transparents les systèmes distribués sur tous leurs aspects.

Ce qui est nouveau, c'est que la virtualisation ne se limite plus aux infrastructures matérielles mais commence à arriver au niveau logiciel également...

En effet, deux nouveaux concepts qui sont en train de gagner du terrain traduisent ce tournant : l'intégration des systèmes atour d'un bus de services (les architectures orientées services basées sur l'utilisation des web services et des middlewares asynchrones) et les sources de données fédérées (qui permettent les requêtes réparties sur des sources de données disparates -y compris non-structurées-). Ces deux progrès majeurs (qui dérivent tous les deux directement des avancées réalisés dans le domaine des technologies XML) sont en train de redéfinir la notion d'infrastrure logicielle.

En plus de ces changements positifs au niveau de l'infrastructure logicielle qui ouvrent de nouvelles perspectives en matière de distribution des systèmes (nous y reviendrons...), une autre perçée en train de voir le jour au niveau des architectures des applications : la notion de systèmes autonomes (Autonomous Computing).

Il ne faut pas confondre les notions d'infrastructure et d'architecture : la première est l'environnement sur lequel on s'appui, la seconde est l'organisation de ce qu'on construit. En clair, on peut très bien développer des applications monolithiques et centralisées (architecture) sur des environnements très distribués (infrastructure).

L'Autonomous Computing est clairement une proposition d'architecture très distribuée (n tier) mais qui respecte les contraintes des systèmes hérités (Legacy Systems).

Bon, tout cela est certes très intéressant mais en quoi la virtualisation du système d’informations va-t-elle permettre de faire mieux, plus vite et moins cher ?

Objectifs

Applications

Technologies

Bénéfices

Mieux

Décisionnel temps réel

Web de support technique et de gestion de l’après-vente

Base de données fédérées avec middleware XML

Bus de services basé sur les web services et les MOM

L’entreprise est plus réactive sur son marché et offre un service plus concret à ses clients.

Amélioration de l’image et du niveau des services rendus.
 

Plus vite

Gestion du cycle de vie des produits

Suivi des opérations

Base de données fédérées avec middleware XML

Bus de services basé sur les web services et les MOM
 

L’entreprise raccourcie le délai de mise sur le marché et prolonge ainsi la durée de vie de ses produits.

Moins cher

Gestion de la relation client

Externalisation des applications par ASP avec intégration par web services

L’entreprise réduit ses coûts opérationnels et accroit la vitesse de déploiement des nouvelles applications.
 

Et maintenant, comment mettre en place ces nouvelles applications, comment maitriser ses nouvelles technologies afin de bénéficier complétement de ces avantages ?

Technologies

Services proposé par eFORCE France

Base de données fédérées avec middleware XML

  • Séminaires de formation
  • Conseil
  • Développement
  • Intégration
     

Bus de services basé sur les web services et les MOM

  • Séminaires de formation
  • Conseil
  • Développement
  • Intégration
     

Externalisation des applications par ASP avec intégration par web services

  • Séminaires de formation
  • Conseil
  • Développement
  • Intégration
     

Vers la virtualisation de l’informatique Internet...
Pour comprendre cette évolution, en saisir toute la portée et profiter de ces opportunités, téléchargez ce résumé (dans notre section “publications”) au format Adobe Acrobat (pdf).

Pour appronfondir cette tendance, voyez nos séminaires sur la question...
 


[accueil] [vos priorités] [notre démarche] [nos séminaires] [notre société] [contactez-nous !] [plan du site]

eForce - IT Solutions. Fixed Price. Fixed Time.eFORCE France - FRSales@eforceglobal.com
102-104, Avenue Edouard vaillant - 92100 Boulogne-Billancourt, France
Tél. : (33) 01.41.31.83.10 - Fax. : (33) 01.41.31.83.11